Périnatalité : bien débuter avec bébé

Bien débuter avec bébé nécessite quelques clefs de décryptage.
Découvrir sa mobilité est essentiel, d’autant plus après une naissance difficile.
Votre ostéopathe vous reçoit en cabinet, idéalement dans les trois premiers jours suivant la naissance.

Votre ostéopathe vous délivre celles qu’elle a réussi à découvrir ici.

Les besoins physiologiques

Les 6 clefs

A sa naissance, votre petit bout est totalement dépendant de vous.
C’est donc à vous de répondre à ses besoins physiologiques.

Lorsque bébé pleure, votre ostéopathe vous conseille de vérifier si les besoins suivants sont satisfaits :

  1. la faim et la soif
  2. la thermorégulation
  3. la fatigue
  4. le transit et la couche
  5. le besoin de succion
  6. la ré-assurance

La faim et la soif

Première cause des pleurs de bébé, c’est évidement la faim (et la soif).

Avec le temps vous apprendrez à les reconnaitre à l’oreille : ce sont des pleurs intenses, intermittents (qui s’arrêtent et qui repartent) et qui continuent… jusqu’à ce que bébé ait le ventre rempli !
Votre ostéopathe vous conseille de vérifier cette clef toujours en premier, surtout chez le nouveau né qui a un estomac minuscule. Dans les premiers jours, il n’est pas rare d’allaiter / de donner du lait toutes les heures (même la nuit !).

L’allaitement, recommandé exclusivement jusqu’à l’âge de six mois, peut connaitre des débuts chaotiques.
N’hésitez pas en cas de difficultés à consulter une conseillère en lactation (retrouvez ici leur annuaire), et / ou à vous renseigner sur les sites internets spécialisés : La Leche League (LLL) et l’Allaitement Tout Un Art France.

La thermorégulation

Même si le froid à des conséquences graves sur bébé… c’est la chaleur qu’il supporte le moins !

Il convient donc de veiller à une température d’intérieur comprise (idéalement) entre 18 et 20°C, et de bien surveiller que bébé ne transpire pas sous toutes ces couches de vêtements.

La fatigue

Le cercle de la fatigue est un cercle vicieux.

Pourquoi ? 
C’est tout simple : plus votre bébé est fatigué, moins il arrive s’endormir… et plus il est fatigué.
L’idéal est de surveiller les signes de fatigue : bébé se frotte les yeux, baille, tourne la tête frénétiquement, cherche à éviter la lumière, sur-réagit au bruit ; et de lui offrir un endroit propice au sommeil (calme, douillet et avec peu de lumière) dès les premiers signes repérés.

Quand la fatigue est trop importante, bébé peine à s’endormir : on peut tenter de l’y aider avec des bruits blancs (sèche cheveux, aspirateur, bruit des vagues ; disponibles dans de nombreuses playlist)… ou alors on se retrouve contraint d’attendre que loulou tombe d’épuisement.

Le transit et la couche

Le transit et notamment l’immaturité du système digestif de bébé est une des plus grande source de souffrance du nouveau-né.

Il faut savoir que le système digestif de bébé est dit immature jusqu’aux six mois de votre petit bout. Cela signifie que sa flore intestinale n’est pas encore constituée, et qu’il n’a pas toutes les bactéries nécessaires pour l’aider à digérer les aliments.
Il convient alors, lors de l’allaitement maternel d’éviter les aliments difficiles à digérer (ceux qui nous donnent à nous, adultes, des gazs). Lors du biberon, il sera important de choisir un biberon qui limite l’air avalé (idéalement : biberon Suavinex®), et un lait facile à digérer (en pharmacie).

Position du petit Bouddha - Bébé endormi
Petit Bouddha - Bébé endormi

Pour aider loulou à éliminer les gazs, la position du petit bouddha est idéale.

Les massages du ventre de bébé, dans le sens des aiguilles d’une montre, aident également le péristaltisme du gros intestin.

Il convient également de vérifier régulièrement que la couche de bébé n’est pas souillée : certains bébés détestent avoir la couche humide, ce qui les empêche de s’endormir, et entraine l’accumulation de fatigue.

Le besoin de succion

Le besoin de succion est très variable d’un bébé à l’autre.

Si votre bébé «tétouille» même quand il n’a pas faim, c’est probablement qu’il à un grand besoin de succion.
A moins de souhaiter devenir une maman-sucette, votre ostéopathe vous conseille de choisir une sucette adaptée votre petit bout.

Goldi Sucette Bout Rond
Goldi® Sucette Bout Rond
Sucette MAM® perfect Naissance
Sucette MAM® perfect Naissance

La ré-assurance

Si les cinq autres clefs n’ont pas fonctionné, c’est votre dernier recours : la ré-assurance.

Il s’agit simplement de prendre votre bébé tout contre vous, dans vos bras ou en portage. 

Le portage

Porter son bébé est naturel. 
Cependant, ce n’est pas toujours évident !

N’hésitez pas à vous adresser à des professionnels, via l’association montpelliéraine Portage en Partage et le groupe (privé) Facebook  Portage physiologique : conseils, discussion, partage.

En cas de pleurs persistants, il convient évidement d’en parler à votre pédiatre attitré.

Et plus tard ?

En prenant de l’âge, bébé à de plus en plus de sources d’intérêt, et donc de raisons de s’exprimer !
Vérifier les 6 clefs ne suffit plus et il convient alors de répondre à sa curiosité… et de trouver de nouvelles manières de l’occuper !

Pictogramme placement de produit

Placement de produit

Votre ostéopathe n’a pas d’intérêt financier à placer les marques citées dans cet article.
Il s’agit simplement de produits de confiance qu’elle a personnellement testés et qu’elle vous recommande. Il existe certainement d’autres équivalents tout aussi qualitatifs, mais qu’elle ne connait pas personnellement.

A bientôt au cabinet !

A bientôt au cabinet !


Florence Grimaldi Ostéopathe

Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Ostéopathie (ESO Paris) en 6 ans, spécialisée en Ostéopathie Aquatique depuis 2016 (Certificat d’Etudes Spécialisées ESO), votre ostéopathe exerce depuis juillet 2017 dans la région de Montpellier. ​Formée à de nombreuses approches ostéopathiques (viscérale, fasciale, structurelle et crânienne) votre ostéopathe prend en charge tout type de patientèle et s’adapte à chacun. De part ses expériences, votre ostéopathe a particulièrement exercé dans le domaine de la périnatalité (nourrissons, femmes enceintes et post-partum) et en milieu aquatique (lac naturel, Spa, piscines). Votre ostéopathe exerce à son domicile (son cabinet étant momentanément en travaux), au vôtre, et en entreprise. Votre ostéopathe est membre du Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO).

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.